Disponible depuis mai 2006, la plate-forme Google Co-op permet aux développeurs d'intégrer de l'information spécialisée dans les recherches web. Trois services sont actuellement proposés sur cette plate-forme : Custom Search Engine, Subscribed Links et Topics. Utilisant la base de Google, elle offre la possibilité de créer des moteurs de recherche personnalisés, mais aussi de raffiner et de catégoriser les questions.

Custom Search Engine (CSE) permet à tout un chacun de créer son propre moteur de recherche, aussi appelé moteur de recherche personnalisé ou vertical. En quelques minutes, un internaute peut créer ce service et l'intégrer dans son site, son blog ou simplement maintenir une page sur le serveur de Google. Les conditions ? Avoir un compte Google, connaître ses besoins et fournir sa liste de sites à interroger. En prime, vous pouvez personnaliser le design des pages lors de vos recherches, mais aussi gérer et interroger vos moteurs en ajoutant la "Custom Search Console" à votre page personnelle iGoogle. Enfin, pour ceux qui reçoivent 100 visiteurs par jour, Google AdSense peut être associé à votre site pour générer des revenus.

Subscribed Links sont les résultats web auxquels les utilisateurs peuvent souscrire. Sans nécessairement savoir comment créer un flux, n'importe quel internaute peut créer un nouveau Subscribed Link. Ces abonnements sont ensuite disponibles dans un répertoire spécifique.

Topics sont des territoires particuliers de recherche qui sont créés par des connaisseurs. Ces "topics" sont ensuite présentés au sommet de recherches web pertinentes, afin de permettre à l'internaute de raffiner ses recherches à sa meilleure convenance. Parmi les Topics disponibles : santé, sciences, ordinateurs, jeux vidéos, actualités, divertissement, etc. 

Mais revenons à Google Custom Search Engine. Voici l'avantage pour les professionnels de l'information expliqué dans un billet du site Actulligence : "L'avantage de ce nouveau type d'outil est bien de pouvoir rechercher uniquement dans des sources que vous avez qualifiées au préalable. Si vous êtes une documentaliste ou un veilleur, vous vous reposez probablement sur un ensemble de sources (vos favoris) privilégiant les organismes de référence dans votre secteur, des blogs d'experts, etc. C'est le moment ou jamais de les exploiter grâce à Google. Vous échapperez ainsi à tout le contenu commercial du web, souvent beaucoup mieux positionné, et surtout vous trouverez plus facilement l'information, passant pour la même recherche de 10 000 000 millions de résultats à une centaine."

Pour en savoir plus, consultez la Wikipedia, le billet du blog Les Infostratèges, le blog de l'équipe Google Custom Search et enfin le répertoire des moteurs spécialisés de Google.

Pour terminer, un petit mot sur Rollyo créé en 2005, l'un des pionniers dans le domaine des moteurs spécialisés ou verticaux. Il travaille à partir de l'index de Yahoo et permet de mener des recherches dans les "Searchrolls", sorte de bouquets de sites prédéfinis par l'internaute. Une limitation cependant, on ne peut pas choisir plus de 25 sites.